Archives for Infirmier/Infirmière

PRIME UNIQUE DE 500€ BRUT SERA PAYÉE EN JUIN 2019 **MR-MRS COCOM**

Accords du Non-Marchand Bruxellois

Prime unique de 500€ !

La prime unique 2018 payable en 2019 arrive enfin! C’est donc un important chapitre des accords du non marchand Bruxellois qui s’applique enfin: la liquidation du budget de l’accord pour l’année 2018 sous la forme d’une prime unique de 500€ payable à tous les travailleurs de la COCOM, et donc aussi du secteur des MR/MRS à Bruxelles subsidié par elle

Montant et conditions

– 500€ brut ;
– payable fin juin 2019 ;
– au prorata du temps de travail ;
– Avoir effectué min. 11 semaines de prestation en 2018 ;
– Pendant la période de référence du 01/01/18 au 30/09/18) ;
– Certaines périodes étant assimilées (congés maladie au max. 1 an, congés parentaux, de maternités et vacances annuelles)

Après les 25 jours de congés annuel dans le secteur des MRS et avant l’augmentation future de la prime syndicale, et aussi l’éventuelle implémentation de l’IF-IC dans notre secteur, voici une autre bonne nouvelle pour les travailleurs du Non-Marchand !

Cette prime c’est vous qui l’avez gagné… dans la rue !!!

Source SETCa-BBTK

GRÈVE DANS LE SECTEUR DES MAISONS DE REPOS PRIVÉES BRUXELLOISES

Grève dans le secteur des Maisons de Repos privées bruxelloises: des progrès et un plan d’action suspendu jusqu’au 13 Novembre 2018.

Communiqué de presse Front Commun Syndical CGSLB – SETCA – CNE

Comme annoncé la veille, le Front Commun syndical s’est rendu devant le siège de Femarbel dans le but de comprendre l’aveuglement de ses représentants face aux demandes des travailleurs du secteur des maisons de repos privées. Il s’agissait notamment de leur faire accepter le principe des accords non marchand bruxellois qui octroient un 25ème jour de congé, une augmentation du pouvoir d’achat et la mise en place de la gratuité des transports intra-bruxellois.

Nous avons été rapidement invités à nous mettre autour de la table afin d’entamer les discussions qui se sont cristallisées sur le jour de congé supplémentaire.

Le Front Commun Syndical est parvenu à rassurer les représentants de Femarbel présents sur le financement de la mesure et ces derniers n’ont pas manqué d’annoncer que dans les conditions discutées ils avaient bon espoir d’arriver à un accord.

Pour rappel, Nous avions toujours annoncé que les mesures négociées dans l’accord non marchand étaient des mesures équilibrées et intégralement financées.

Nous nous réjouissons donc du déblocage de la situation et l’obtention d’un accord de principe qui suspendra temporairement et jusqu’au 13 novembre notre plan d’actions.

Une fois ce délai passé et sans accord définitif, le préavis de grève lancé hier prendra alors pleinement effet.

Le Front Commun Syndical Bruxellois

Pour le Front commun syndical Bruxellois

Anthony Osché CGSLB: 0477.96.99.93

Nicolas De Commer SETCA:0485.46.74.10

VincianeConvens
CNE :0475.31.23.73

Préavis de grève dans les maisons de repos bruxelloises: un calendrier arrêté

BRUXELLES 24/10 15:42 (BELGA)
Un plan d’actions a été arrêté en front commun à la suite du dépôt d’un préavis de grève pour les maisons de repos bruxelloises, indique mercredi Nicolas De Commer, secrétaire adjoint Setca pour le secteur non marchand. Les organisations syndicats du secteur déplorent que Femarbel, qui fédère les maisons de repos et de soins commerciales, refuse d’approuver une amélioration des conditions de travail. Et ce malgré un accord signé entre le gouvernement bruxellois et les partenaires sociaux.

« Cette position reste incompréhensible car l’intégralité des mesures est financée à 100% par les pouvoirs publics », précisent les syndicats da ns un communiqué commun.

Un calendrier d’actions a donc été prévu. Demain/jeudi vers 13h30, un rassemblement se tiendra devant le siège de Femarbel, avenue de la Liberté à Molenbeek. « On leur apportera peut-être des lunettes pour leur apprendre à lire et des calculatrices pour leur apprendre à calculer », ironise Nicolas De Commer.

Ensuite, trêve de congés de Toussaint oblige, une manifestation sera organisée le 6 novembre devant les sièges sociaux des grands groupes du secteur commercial comme Orpea, Living Group (Korian) Armonea ou encore Anima Care. Deux jours plus tard, le jeudi 8 novembre, une action de grève sera menée devant trois résidences des trois plus grands groupes bruxellois.

Dès le 12 novembre, des grèves tournantes toucheront ensuite l’ensemble des résidences bruxelloises, avertissent les syndicats.

L’accord prévoit notamment un troisième jour de congé extralégal avec embauche compensatoire, un meilleur remboursement des frais de transport, les premiers jalons d’une grande réforme des fonctions dans le secteur, et une amélioration (légère) de leur pouvoir d’achat, explique le Secta.

La Région bruxelloise compte 200 maisons de repos dans le secteur privé et 150 sont concernées par le préavis. Quelque 7.000 personnes travaillent dans les maisons de repos de la capitale.

Metadata:
INT 3 GEN fr Author: HCA

ID: 96348955

2 JOURS DE CONGÉ SUPPLÉMENTAIRES POUR LES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DE MRS

Votre mobilisation a payé : accord sur les 2 jours de congé supplémentaires pour les travailleurs du secteur des Maisons de Repos et de Soins…

Les partenaires sociaux sont en négociation avec les représentants des Ministres bruxellois pour un accord non marchand depuis plusieurs mois.
Pour rappel, notre secteur a été régionalisé. Pour appuyer la demande d’un nouvel accord du non
marchand, un préavis de grève à durée indéterminée a été déposé. Les travailleurs des maisons de repos et de soins de Bruxelles ont revendiqué et ont obtenu deux jours de congé supplémentaires au cours de ces négociations, avec embauche compensatoire, une bonne nouvelle pour l’emploi donc !
Pour un équilibre, à deux niveaux…
Cette revendication ne venait pas de nulle part. Elle répond à deux problématiques très concrètes :

Viser une égalité entre les travailleurs du même secteur. Les autres secteurs du non marchand bruxellois ont 25 jours de congés quand le s MR-MRS n’en avaient que 22 . Nous voilà donc à 24, on s’en rapproche!

Compenser la pénibilité physique et psychique en plus d’un salaire peu reluisant, et des horaires difficiles etc… Les jours de repos supplémentaires constituent une compensation pour la santé et l’équilibre familial !
Concrètement…
La convention collective signée prévoit :
– Un jour de congé supplémentaire cette année encore,
en 2018 ;
– Un deuxième supplémentaire, à partir de 2019 ;
– Un traitement particulier pour les quelques institutions qui octroyaient déjà ces deux jours :
octroyer soit deux jours supplémentaires à celles qui les garantissaient déjà, soit développer en
concertation avec les organisations syndicales des projets visant à diminuer la charge de travail
via embauches additionnelles
– Et elle concerne tous les travailleurs des résidences bénéficiant de l’agrément COCOM. Les travailleurs liés aux quelques résidences dépendant de la Communauté Flamande ne sont pas concernés par la mesure, des négociations continuent pour un accord Non Marchand au nord du pays.

La mobilisation a payé et payera encore : ensemble vers de meilleures conditions de travail dans les secteurs des MR et MRS !

PROJET DE FORMATION EN ART INFIRMIER – PROJET 600

Projet 600 est un projet de formation en art infirmier que est sponsorisé par le Fond Intersectoriel des Services de Santé

Le projet de formation en art infirmier constitue une occasion exceptionnelle pour les travailleurs de la Commission Paritaire des établissements
et services de santé (CP 330) d’étudier pour devenir infirmier tout en maintenant leur rémunération.
Grâce à ce projet, des centaines de travailleurs ont pu concrétiser un rêve sans contraintes financières.

Qui peut participer ?
Les travailleurs de certains secteurs relevant de la Commission Paritaire des établissements et services de santé.
Que est le principal avantage ?
Le projet offre la possibilité d’entamer des études en art infirmier, de niveau brevet ou bachelier tout en conservant sa rémunération.
Vous êtes intéressé(e)
• Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 2 mars 2018.
• Le dépliant d’information et les formulaires d’inscription sont
à votre disposition chez votre employeur ou sur Le site www.finss-ifg.org

Comment s’inscrire? >>> Avant le 2 mars 2018:

Le document d’inscription doit être complété et renvoyé en une seule fois (2 pages)
Après le 2 mars 2018 (cachet de la poste faisant foi), aucune candidature ne sera acceptée. Les candidatures incomplètes ne seront pas traitées !

Le document est disponible:
> au service du personnel de l’employeur
> en le téléchargeant sur le site Internet:
www.finss-ifg.org
Ce document est à renvoyer par email (de préférence), courrier postal ou par fax à l’adresse de contact.

Fichiers à télécharger:

Affiche_P600_FR

Flyer_P600_FR

2018_formulaire dinscription

LES MESURES DE FIN DE CARRIÈRE EN VOIE DE DISPARITION

maggie-de-block

La Ministre de la Santé, Maggie De Block, s’attaque aux conquêtes sociales dans le secteur hospitalier

Les mesures de fin de carrière en voie de disparition !

La ministre De Block a annoncé 900 millions d’économies dans les soins de santé. Ce
sera 92 millions pour le secteur des hôpitaux en 2017.

Outre les mesures de rationalisation diverses dont certaines portent sur la réduction des frais de personnel et donc sur l’emploi, la ministre remet en cause les Accords sociaux conclus depuis 2000 avec les gouvernements précédents.

Plus précisément, elle demande la suppression totale ou partielle des mesures de fin de carrière :

image002– Pour le personnel soignant, paramédical et assimilé, l’accès à la mesure passe de 45 ans à 50 ans
– Pour les autres catégories de personnel, la mesure est supprimée, purement et simplement
– seuls les droits acquis seraient préservés.

Chacun sait combien les travailleurs des soins de santé sont attachés à cet allégement progressif de fin de carrière. Cet avantage social permet à la fois de donner de l’attractivité au secteur, de maintenir les travailleurs en fonction plus longtemps et de créer de l’embauche compensatoire.

Une telle remise en cause des accords sociaux est du jamais vu. Une véritable déclaration de guerre de la part de la ministre !

Une raison de plus de participer à la manifestation des secteurs du non marchand ce jeudi 24 novembre à Bruxelles

Télécharger le document à imprimer en format PDF

12