Seniors en maison de repos

Couverture-Brochure-sexualite-en-maison-de-reposMême si cela tend à se démentir, il semblerait communément admis qu’à partir d’un certain âge, l’être humain n’ait plus de sexualité. Envahie de tabous et de stéréotypes, la sexualité des personnes âgées fait de plus en plus parler d’elle.

Le regard que la société porte sur la sexualité des seniors n’est pas sans conséquences sur leur propre approche de leur sexualité. Ceci est d’autant plus vrai lorsque les personnes intègrent une institution (maison de repos ou hôpital). L’institutionnalisation, si elle ne mène pas au déni du désir sexuel, entraîne une série de contraintes qui en empêchent bien souvent l’expression.
Espace Seniors se questionne face à de tels constats et insiste sur le droit à une vie relationnelle, affective et sexuelle satisfaisante et l’accès à la santé sexuelle, quels que soient l’âge, le lieu de vie et l’orientation sexuelle.
La sexualité évolue mais ne cesse pas ! Les institutions doivent pouvoir accorder la liberté et le respect de la sexualité aux seniors qu’elles hébergent. Les résidents, rappelons-le, ont les mêmes droits que n’importe quel autre adulte.
Lors de notre campagne menée en 2013 sur la sexualité des seniors, nous avons rencontré beaucoup de questionnements de professionnels exerçant en maison de repos : Comment gérer une érection lors d’une toilette intime ? Comment réagir lorsqu’un résident fait des avances à un membre du personnel soignant ? Comment accueillir une demande de rapport sexuel d’un résident ? …
Ce guide tente d’apporter des éclairages et des pistes à celles et ceux qui se posent des questions et souhaitent intégrer et respecter la sexualité des personnes qu’ils accueillent et accompagnent.
 
Vous pouvez vous procurer cette brochure en téléphonant à Espace Seniors au 02/515.02.73, par mail espace.seniors@mutsoc.be ou en la téléchargeant via ce lien.
Espace Seniors se tient également à la disposition des institutions qui souhaitent promouvoir ce guide et/ou entamer une démarche réflexive au sujet de l’intimité et de la sexualité des aînés.