vacances_annuelles

À combien de jours de vacances avez-vous droit ?

Chaque année, vous avez droit à un certain nombre de jours de vacances, calculé en fonction de vos prestations de l’année précédente, autrement dit de l’exercice de vacances. L’année pendant laquelle vous prenez vos jours de vacances s’appelle l’année de vacances. Pour une année de travail complète, vous avez droit à 20 jours de vacances (vous travaillez à mi-temps ? Le nombre de jours de congé auxquels vous avez droit sont alors calculés sur base du nombre d’heures prestées ).

Les jours de travail non prestés entraînent une réduction proportionnelle de votre période de vacances. Mais les exceptions à cette règle sont nombreuses. Ainsi, les jours de maladie, les jours de vacances et les jours de repos de maternité sont assimilés à des jours de travail. Et les jeunes de maximum 24 ans qui ont travaillé un mois durant l’année où ils ont terminé leurs études ont également droit à quatre semaines de vacances l’année suivante (vacances jeunes).

Si vous avez travaillé une année entière (et que vous n’avez pas droit aux vacances jeunes), vous avez tout de même le droit de prendre 20 jours de congé. Ces congés sont appelés jours supplémentaires. En compensation, un montant équivalent sera déduit de votre double pécule de vacance l’année suivante.

En plus de ces congés annuels légaux, votre employeur peut vous octroyer des jours de congé supplémentaires. Cette disposition doit alors figurer dans une CCT, un règlement de travail ou votre contrat de travail. Un jour de congé supplémentaire par tranche de 5 ans d’ancienneté est un exemple typique. Tout comme 12 jours de récupération pour les employés qui prestent 40 heures dans un secteur appliquant un régime de travail hebdomadaire de 38 heures.

Outre vos jours de congé, il va de soi que vous ne devez pas non plus travailler durant les jours fériés officiels.

Quand pouvez-vous partir en vacances ?

Vous devez prendre vos jours de vacances dans l’année qui suit l’exercice de vacances. Les jours qui n’ont pas été pris sont perdus. Sachez que vous n’avez pas droit non plus à un pécule de vacances pour ces jours.

La période exacte est à négocier avec votre employeur, à moins que vous ne soyez soumis à un régime de vacances collectives. Certains secteurs vous imposent en effet l’obligation de partir en vacances à une certaine période de l’année. Pensez par exemple au congé du bâtiment durant les mois d’été. Votre employeur peut également vous imposer ce type de congé collectif à condition de le mentionner à temps dans le règlement de travail.

À combien s’élève votre pécule de vacances ?

Pendant vos vacances, vous continuez naturellement à percevoir votre salaire. C’est ce qu’on appelle le simple pécule de vacances. Mais à ce pécule s’ajoute un autre montant qui vous est versé à titre de double pécule de vacances. Son calcul varie selon que vous êtes employé ou ouvrier :

  • Si vous êtes employé, le double pécule de vacances s’élève à 92 pour cent de votre salaire mensuel et s’ajoute à votre salaire normal. Votre éventuel salaire variable intervient également dans le calcul. Ce montant supplémentaire est généralement versé en mai ou en juin.
  • Si vous êtes ouvrier, votre pécule de vacances simple et double vous est versé par la caisse de vacances. Il s’élève en tout à 15,38 pour cent de votre salaire.

Attention : le présent article n’est pas un avis juridique contraignant. Il s’agit d’un fil conducteur qui vous aidera à trouver des réponses aux questions que vous vous posez. Mais notre législation du travail est tellement complexe qu’il nous est impossible de résumer chaque cas de figure dans un court article. Si vous avez des questions importantes, n’hésitez pas à consulter un avocat ou un spécialiste de votre syndicat.