Archives for Ecole - Page 2

SUPPRESSION POSTES DE TRAVAIL

CNE  logo-setca CGSLB

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 18/12/2014
LE GOUVERNEMENT SUPPRIME  3 FOIS 700 POSTES DE TRAVAIL DANS LE SECTEUR
NON-MARCHAND

Alors que la concertation sociale redémarre sur un mode mineur, aboutissant à quelques améliorations cosmétiques en matière de crédit temps et de prépension, le conseil des ministres décide d’annuler l’Arrêté qui prévoyait trois tranches d’augmentation du Maribel social dans le Non Marchand.

Lors de la dernière réduction de cotisations sociales, le secteur Non-Marchand avait été exclu, alors qu’il est le seul à garantir la création d’emplois dans le cadre (par décision paritaire). Suite à une importante mobilisation du secteur, le gouvernement précédent avait finalement pris un Arrêté de « rattrapage », prévoyant une augmentation des dotations Maribel social de 30 millions € en 2015, en 2017 et 2019. Sur base de la première tranche, les fonds sociaux du Non Marchand avaient lancé les procédures pour créer 700 postes de travail supplémentaires.

Le gouvernement actuel, en supprimant l’Arrêté, supprime toute possibilité de créer ces emplois en 2015 !

Vous avez dit « concertation » ?!

CONTACTS PRESSE 

Christian Masai – 0475/35 97 28 – secrétaire fédéral SETCa 
Patricia Piette – 0476/41 25 20 – Yves Hellendorff – 0476/ 50 20 43 – secrétaires nationaux CNE 
Eric Dubois – 0475/39 89 57 –  secrétaire national CGSLB

JOB D’ETUDIANT

calendrierCombien de jours de travail par an peut travailler un(e) étudiant(e)?

Un étudiant peut travailler un nombre de jours illimité sur l’année. Il n’y a pas d’interdiction ni de limite imposée par la loi.

Par contre, comme le travail étudiant a des conséquences sur les cotisations sociales, les impôts  et les allocations familiales, il faut quand même être attentif à certaines règles!

Les impôts, les allocations familiales et les cotisations sociales font l’objet de règles distinctes! Il faut donc envisager les 3 aspects en même temps

Les cotisations sociales et durée des contrats

Les employeurs et les étudiants peuvent bénéficier de réductions de cotisations sociales pour des contrats à durée limitée. Dans ce cas, un étudiant peut travailler maximum:

  • 23 jours pendant l’année scolaire
  • 23 jours pendant les vacances scolaires d’été

Ces deux périodes de 23 jours ne peuvent pas être cumulées pendant les vacances ou pendant l’année. En cas de dépassement pour l’une des 2 périodes, l’employeur et l’étudiant perdent cet avantage.

C’est pour cette raison que beaucoup de contrats sont inférieurs à 23 jours et que des employeurs font signer des attestations à l’étudiant pour qu’il s’engage à ne pas travailler ailleurs par la suite!

Il est préférable pour un étudiant de travailler sans ces réductions : il n’est pas coincé par une limite de jours et obtient davantage de droits!

Tu trouveras des infos plus précises à la page sur les cotisations sociales

Les impôts

2 aspects entrent en ligne de compte :

  • rester à charge de ses parents
  • devoir payer des impôts ou pas

Il existe des plafonds à ne pas dépasser pour rester à charge des parents. Ils sont fixés en fonction de la situation familiale.
Voici les plafonds de revenus au 01/01/2006

 

Situation familiale
Revenu brut imposable
Couple marié
3262,50 €
Parent isolé
4712,50 €
Enfant handicapé d’un
parent isolé
5975 €

 

 

Pour les personnes qui ont un ou plusieurs  contrats étudiant, il faut ajouter 2170 € (tranche de revenu que le fisc ne prend pas en compte).

Pour plus de détail, voir la page sur les impôts.

 

Les allocations familiales

Les étudiants de moins de 18 ans gardent impérativement le droit aux allocations familiales.
Les étudiants qui ont entre 18 et 25 ans gardent leur droit s’il travaillent moins de 240 h par trimestre le 1er, le 2eme et le 4ème trimestre.

FE.BI LANCE UN PORTAIL SUR LES ÉTUDES D’INFIRMIER

Le secteur des soins de santé et FE.BI

VIV banner FR (ref.006-13)

Chers partenaires sociaux,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’asbl FE.BI vient d’ouvrir un portail sur les études d’infirmier !

Le secteur des soins de santé est en pleine expansion et la demande en personnel soignant ne cesse d’augmenter. Former suffisamment d’infirmiers est devenu une priorité absolue… Cela passe par une meilleure information sur les études et sur les mesures de soutien existantes !

Avec le soutien de partenaires internes et externes, l’asbl FE.BI a développé un outil interactif offrant toutes les informations nécessaires : trajets d’études, conditions d’accès, mesures de soutien, équivalences de diplôme, spécialisations, liste des écoles, etc.

 

Ces informations sont accessibles dès aujourd’hui sur le site http://www.fe-bi.org/fr/devenez-infirmier, où elles seront mises à jour chaque année.

 

Elles s’adressent à différents groupes-cibles :

  • Les jeunes, demandeurs d’emploi et travailleurs, belges ou étrangers, intéressés par les soins de santé et/ou souhaitant devenir infirmier ;
  • Les conseillers emploi et autres personnes accompagnant ces publics dans leur orientation professionnelle.

 

Merci de relayer cette information au sein de votre organisation ainsi qu’auprès de vos partenaires. N’hésitez pas à placer également le lien du site sur votre page web.

 

Vous trouverez en pièce-jointe le document en format PDF ainsi qu’un tableau de synthèse que nous avons développé pour un usage interne et qui ne sera donc pas publié sur internet.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Virginie Milis, Responsable de projets Recherche et Développement pour l’asbl FE.BI, au 02/229.20.22 (ou par mail virginie.milis@fe-bi.org).

 

Bonne découverte,

image001

Web

 

2013-14 Parcours formation infirmier

Comment devenir infirmier V17 – FINAL5

12